Institut du Pôle Entrepreneuriat-Innovation & Technologies

IPEIT

medaille

L'Institut du Pôle Entrepreneuriat-Innovation & Technologies (I.P.E.I.T) a comme objectif principal la dissémination des connaissances et des technologies innovantes à travers sa plateforme virtuelle.
Cette dissémination se fait grâce à des enseignements à distance (sous forme de MOOC) sur plusieurs thématiques. De manière plus spécifique, les axes et secteurs prioritaires visés par l’I.P.E.I.T sont essentiellement l'agriculture intelligente, les mines, l'eau et l’énergie. L’intégration des innovations technologiques dans ces secteurs nécessite une formation continue des apprenants (étudiants, entrepreneurs, professionnels…)  et une mise à jour de leurs connaissances.
Par ailleurs, l’un des enjeux de cette intégration des technologies est lie à la compréhension des concepts lies a la propriété intellectuelle, de sa protection, de sa valorisation/exploitation commerciale par les industries des secteurs précités et de son adoption dans les structures de production. De plus en plus, les industries des secteurs de l’agriculture, des mines et de l’énergie collaborent avec les institutions de recherche (centre de recherche, universités, incubateurs, accélérateurs d’entreprises…) pour obtenir les droits exclusifs/non exclusifs d’exploitation de ladite propriété intellectuelle a travers des licences. Quand bien même, certaines structures de recherche sont dotées en leur sein de bureau de transfert de technologies pour accompagner leurs inventeurs dans la commercialisation de leur propriété intellectuelle, il n’en demeure pas moins que les implications légales d’une telle exploitation requièrent une formation plus approfondie.
De plus, les structures de recherche visent à créer des pépinières de spin-offs (start ups) mais ne disposent pas nécessairement de tous les outils pour bien encadrer les chercheurs-entrepreneurs qui souhaitent lancer leur propre start-up sur la base de leur invention. Ainsi, l’I.P.E.I.T propose des formations pour ces chercheurs-entrepreneurs en gestion d’entreprise incluant les aspects juridiques (ententes de confidentialité, de transfert de matériel, de services, de recherche collaborative).
Par ailleurs, des formations sur l’exploitation des bases de données de brevets et de leur combinaison pour leur utilisation optimale permettront aux entreprises des secteurs visés de renforcer leurs capacités technologiques.

Les formations se feront en collaboration avec des structures universitaires du réseau canadien et/ou  centres de recherche et des certificats seront décernés à la fin.  


    Available courses

    La PI

    En général, la notion de propriété intellectuelle (PI en Français ou IP en Anglais) est utilisée dans plusieurs secteurs de l’activité humaine avec une compréhension très vague ; voire contradictoire. Ainsi, un des premiers objectifs de ce cours est d’avoir une définition très claire de la PI et des termes qui lui sont associés. Cette compréhension générale des termes va être un élément décisif et motivant pour le participant, le chercheur qui va progressivement intégrer son importance dans un contexte d’économie du savoir. 

     Il s’agit de manière très spécifique :

    1) de comprendre la notion d’invention, l’étymologie de la notion de propriété intellectuelle, la propriété intellectuelle de base et celle dite récurrente. La propriété intellectuelle (protégée ou pas) est souvent associée à la notion de confidentialité qu’il faudrait définir et de comprendre son implication légale. En relation à ce premier objectif, le cours va se focaliser sur les différentes formes de la propriété intellectuelle (brevet d’invention, droit d’auteurs, marque de commerce, secret industriel/commercial) avec une emphase sur le brevet d’invention. En effet, il sera question d’élaborer sur la notion d’invention et d’étude de l’art antérieur ;

    2) de la mise en place d’une bonne analyse technico-économique en support à l’invention ; 

    3) de faire un choix judicieux sur la forme la plus adéquate de protection de cette nouvelle invention et de suivre toutes les étapes jusqu’à l’obtention des droits légaux; et d’envisager une bonne stratégie de commercialisation.



    Transf

    La maitrise de la connaissance technologique est actuellement un élément central pour faire face à une concurrence internationale basée sur la compétitivité et sur une différenciation des capacités. 

    L’enjeu du transfert de technologie pour les pays et particulièrement pour ceux en voie de développement consiste alors à conjuguer l’acquisition de compétences externes avec le développement de compétences propres, dans le but de procurer au pays un avantage concurrentiel distinctif.  

    Le transfert de technologie devient alors un processus d’apprentissage organisationnel et collectif qui permet de s’engager dans de nouvelles trajectoires technologiques pour se repositionner au sein de l’économie mondiale.  

    Ainsi, les projets de transfert de technologie et aussi d’innovation présentent dés lors des intérêts au sein des sphères politique et socio-économique. Il devient alors crucial de s’intéresser au modèle de management de ces projets, d’identifier les facteurs favorables et les entraves.